posts de janvier 2010


Beg Ar Raz – La Pointe du Raz – Lighthouse & Storm – Faro Tempête – Audierne – Sarko – Villepin – Pemaquid Damariscotta

dsc0249021100pxp.jpg

Pointe du Raz – Marie LE COZ – Hôtel de l’Iroise – Beg Ar Raz – Sémaphore – ARMEN – ENEZ – Phare – Faro – Lighthouse & Storm – villepin – Sarkozy

dsc0077011100pxp.jpg

La Vieille – La Plate – Enez-Sun – AR-MEN – Namouïc – Tévénnec – ARMEN Lighthouse Faro Pointe du Raz

dsc0001011100pxp.jpg

Ce matin … 08h21 …

Tévénnec, La Vieille, la Plate, Enez-Sun, Armen & Namouïc …

ENEZ-SUN (île de Sein) – Old Lighthouse – Faro – Storm – Brittany – La Pointe du Raz – île – Ouessant – Molène – Sein – Phare

dsc0353021100pxp.jpg

Old Lighthouse – Faro – Storm – Brittany – La Pointe du Raz – île – Ouessant – Molène – Sein – Phare – Sémaphore – AR-MEN – ARMEN – Sarkozy

dsc034201a1100pxp.jpg

Compagnie Maritime PENN AR BED – Lighthouse & Storm – Faro – île – ARMEN – ENEZ – Pointe du RAZ – Tina ARENA

dsc016402a1100pxp.jpg

Beg Ar Raz – Lighthouse – Faro – Storm – Tempête – Plouhinec – Audierne Ligneur – Esquibien – Primelin – Le Loch – Plogoff – Lescoff

dsc0142011100pxp.jpg

No Comment …

Pointe du Raz – Finistère – Penn Ar Bed – Beg Ar Raz – Phare & île de Sein – Lighthouse Faro Carla BRUNI

Le « grain » arrive …

dsc010001a1100pxp.jpg

Tina ARENA « Allez plus bas » – Beg Ar Raz – Lighthouse & Storm – La Pointe du Raz – Pemaquid – Damariscotta – Phare & île – Enez

*** Allez plus bas *** Tina ARENA

dsc006301ad1100pxp.jpg

Les « dundees » motorisés d’Audierne – Langoustier et Thonier du Cap-Sizun – navale – Beg Ar Raz – Pointe du Raz

Mon Coup d’Coeur du moment … 

Les  « dundees »  motorisés  d’Audierne

   

La flottille des langoustiers et thoniers du Cap-Sizun

   
 

 

Reflets de cinquante années de construction navale artisanale
dans les ports d’Audierne et de l’île de Sein

 

 

1930 / 1980

Les

logoSite_01 dans Coup de Coeur

BlasonSeinFJ

 

                          A travers ce site, Alain souhaite faire revivre les langoustiers, thoniers et sardiniers qui ont fait la prospérité du port d’Audierne entre les années 1930 et 1980, au temps où la pêche pesait de tout son poids dans l’économie de tout le Cap-Sizun. 
ALain souhaite également rendre hommage à tous ces patrons et marins pêcheurs, fiers et courageux, à leurs familles, particulièrement à ceux qui ont payé de leur vie leur attachement à ce noble métier.
Le but de ce site étant de présenter les bateaux de pêche de cette époque, Alain ne peux passer sous silence le remarquable travail de tous les artisans et ouvriers, charpentiers, voiliers, mécaniciens, forgerons, électriciens qui ont construit et armé ces bateaux solides et élégants, de la belle ouvrage assurément comme peuvent en témoigner les quelques unités encore visibles à ce jour.
Une pensée nostalgique également aux opérateurs de « radio Conquet » qui pendant de nombreuses années ont été un précieux lien entre les bateaux et les familles à terre.

corde

langouste_a

phareArmen

plaqueEntrez

Fishing that respects the resources. les Ligneurs du Raz de Sein – Audierne – Esquibien – Primelin – Plogoff – Lescoff – Pêche – Poulgoazec – Beg Ar Raz

dsc048701.jpg

L’une des grandes spécialités des ligneurs du Raz de Sein est la pêche à la traîne de surface. Cette pêche se pratique dans des secteurs à fort courant, à l’aplomb de roches à peine émergées où chasse le bar. Une pêche qui nécessite un grand sang froid et des qualités de manoeuvre hors pair, surtout lorsque l’on sait que plus la mer est forte, plus la pêche a des raisons d’être fructueuse …

dsc0486800pxp.jpg

Fishing that respects the resources.

The successive crises in the fishing world during the last twenty years have been fatal to many harbours. Audierne has managed to preserve its maritime activity by specialising in inshore fishing while respecting the resources. Today, the harbour still counts around fifty boats, shared between gill netters and longliners which employ 150 seamen. The gill netters catch in their wide mesh nets monkfish, brill, John Dory, Lobster or crayfish bear Sein Channel. The longliners practise dangerous line fishing in the frothy waters of the « Raz de Sein » appreciated by bass, sea bream or Pollack.
One of the major specialties of trolling the Raz de Sein is trolling surface. This fishery is practiced in areas of strong current in the perpendicular rock barely emerged when hunting the bar. A peach that requires great composure and handling qualities of outstanding, especially when we know that over the sea, the greater the fishing grounds to be successful …

Old Lighthouse i, Brittany – Beg Ar Raz – Pointe du Raz – Enez Sun – Phare Iroise île Sémaphore

dsc02610011100pxp.jpg

dsc0261031100pxp.jpg

Virées en calèche à la Pointe du Raz pour André Yven et sa jument Oseille

À la Pointe du Raz, Oseille n’a pas fait fortune…

  • Virées en calèche à la Pointe du Raz pour André Yven et sa jument Oseille dans Coup de gueule

Dans le Finistère, le cocher s’apprête à rendre son tablier. Le Mont Saint-Michel aura ses navettes hippomobiles en novembre 2011.

À la Pointe de Bretagne, Oseille de Lannuigne, belle jument trait breton de sept ans, a définitivement regagné son pâturage. Oseille et son congénère, le postier Lidl de Lescogan, sont au chômage… 

Depuis trois ans, André Yven, retraité de la marine, assurait une navette hippomobile entre le parking du Grand site de France et le dernier éperon rocheux du Vieux continent, fréquenté chaque année par 800 000 visiteurs.

Cocher découragé

À bord de sa calèche, modèle « marathon », André Yven embarquait quatre à cinq personnes pour une balade d’un petit kilomètre. Un service apprécié, notamment par les personnes qui peinent à marcher ou rechignent à prendre l’autre navette, celle qu’assure un bus au gaz.

Aujourd’hui, le cocher est découragé. Son contrat avec le Syndicat de gestion de la Pointe du Raz prendra fin le 31 décembre. Il n’en sollicitera pas le renouvellement.

« Je ne faisais pas cela pour faire fortune, dit ce passionné de chevaux lourds, mais là, ce n’est plus possible, trop de charges ». Pour exercer son activité, André Yven doit acquitter une redevance annuelle de 1 600 € au gestionnaire du site. « À 2 € par adulte, un euro par enfant, il fallait que j’en fasse des tours », sans compter l’entretien des deux bêtes.

André harnachait Oseille et Lidl en alternance, « pour eux aussi, c’est peut-être rébarbatif de faire toujours le même parcours et entendre le même discours ». Chemin faisant, le cocher ne peut, en effet, s’empêcher de raconter à ses passagers son amour pour cette terre sauvage. Il le fait à voix basse… On lui a interdit de mentionner « promenade guidée » sur sa calèche. Pour ne pas concurrencer les guides officiels du site.

… Oseille et Lidl vont goûter à une préretraite forcée…

 

(Source Ouest-France)

Ligneur du Guilvinec – Pêche BAR – Beg Ar Raz – Pointe du Raz – Enez – île – ARMEN – Phare – Lighthouse – Faro – Storm – Sémaphore – Finstère – Saint-They – Namouïc – Stiff – Pern – Izella – Huella – ragoût –

Ligneur du Guilvinec … Route pêche

dsc0264011200pxp.jpg

LIV AN AMZER – Ligneur – pêche – BAR – Audierne – Faro – Phare – Lighthouse – Enez – Storm – TROUZIARD – île –

Ligneur « LIV AN AMZER » en pêche …

Eperon final Beg Ar Raz – Non loin du « Trouziard » …

dsc0184011100pxp.jpg

Lighthouse, ARMEN, Faro, Phare, île, Enez, Namouïc, ligneur, Audierne, Plogoff, bestrée, Vorlen, Brézellec, porz, huella, izella, stiff,

A poste dès 08h00

dsc0047021100pxp.jpg

dsc0094021200pxp.jpg

 

Avion RAFALE B.A.N de LANDIVISIAU BAN Pointe du Raz Beg Ar Raz escadrille charles de Gaulle

« MIRAGE 2000″ en basse altitude (+ ou – 150 mètres) … secteur Beg Ar Raz

Le 05 Janvier 2010 à 16h10mn

Chapeau bas Mr. le Pilote

dsc0165011100pxpp.jpg

Le phare de la « Vieille », la tourelle de la « Plate », le phare ENEZ-SUN et au fond AR-MEN…

Désolé pour le flou … Pas eu le temps de régler l’APN …

dsc0167011000pxp.jpg

Notre « MIRAGE 2000″ près de Notre-Dame des Naufragés …IDEM … Désolé pour le joli contre-jour … mais comme me le mentionnait un ami … Dans ces cas là, on tire le premier … et on règle après !!!

Avion MIRAGE 2000 ba 115 BA 102 BA 103 BA 13 BA 116 BA 125 base aérienne

« MIRAGE 2000″ en basse altitude (+ ou – 150 mètres) … secteur Beg Ar Raz

Le 05 Janvier 2010 à 16h10mn

Chapeau bas Mr. le Pilote

dsc0165011100pxpp.jpg

Le phare de la « Vieille », la tourelle de la « Plate », le phare ENEZ-SUN et au fond AR-MEN…

Désolé pour le flou … Pas eu le temps de régler l’APN …

dsc0167011000pxp.jpg

Notre « MIRAGE 2000″ près de Notre-Dame des Naufragés …IDEM … Désolé pour le joli contre-jour … mais comme me le mentionnait un ami … Dans ces cas là, on tire le premier … et on règle après !!!

Beg Ar Raz – Phare de la Vieille, Tévennec, ARMEN, AR-MEN, Namouic, chaussée de Sein, Pointe du Raz, Pointe du Van, Saint-They, Ligneurs, Pêche, Fishing, Shimano, carla, Thierry HENRI, Iroise, Sentinelle, lighthouse, faro

dsc0180011000pxp.jpg

Quéménès – kemenez – ferme insulaire – molenez – SCOP – Soizic CUISNIER – David & Cloé – enez –

L’île

Quéménès - kemenez - ferme insulaire - molenez - SCOP - Soizic CUISNIER - David & Cloé - enez -  dans Coup de Coeur vue-aerienne-ile1L’île de Quéménès (Kemenez en breton) est située au coeur de l’archipel de Molène dans le Finistère, à environ 9 km (5 milles) du port du Conquet, commune à laquelle elle est rattachée administrativement depuis 1899. Elle est à environ 4 km de l’île de Molène. Quéménès est globalement orientée est-ouest sur une longueur de 1,3 km et a une superficie de 26 hectares. Elle est reliée au nord, par une accumulation de galets submersibles, au Lédénès un îlot de 4 hectares, lui même rattaché par un cordon de galets à un troisième îlot, le Lédénès Vihan.

L’île est depuis longtemps occupée par l’homme puisqu’elle fut habitée dès la préhistoire, comme ses voisines. On y trouve plusieurs chambres mégalithiques et des menhirs datant probablement du néolithique. Pendant les travaux, nous avons nous-mêmes mis à jour un four datant du moyen âge et de nombreux tessons de poterie.
groupe_moutons1 dans Coup de CoeurPlus récemment, en 1953, Henri Tassin loue les terres de Quéménès pour y développer la récolte d’algues et rentabiliser la ferme. En 1960, il achète l’île et s’y installe avec son épouse et leurs enfants. En hiver, ils récoltent le goémon d’échouage pour le revendre sur le continent. Au printemps, les activités de la ferme reprennent ; ils y produisent des pommes de terre, des betteraves, mais aussi des céréales et ils élèvent moutons, vaches et chevaux. A la belle saison, les goémoniers viennent exploiter les champs d’algues aux alentours comme en témoignent les nombreux fours à goémon (plus d’une vingtaine recensés) et les ruines d’abris de goémoniers. Une trentaine de personnes vivent alors sur l’île. A la fin de sa carrière, Henri Tassin pratiquera également la pêche dans les parages, très poissonneux.

En 2000, ses enfants n’arrivent plus à assumer l’entretien des 11 bâtiments et des 30 hectares, et mettent l’île en vente. En 2003, l’île de Quéménès, ses bâtiments et ses deux Lédénès sont acquis par le Conservatoire du Littoral. Le bilan global dressé alors met en valeur les importantes richesses naturelles et patrimoniales de l’île. Le Conservatoire du littoral, dans le cadre d’un programme d’échanges insulaires dénommé ISLA subventionné par l’union européenne (regroupant Irlande, Shetlands, Argyll & Bute en Ecosse et les Pays Bas), développe alors un véritable laboratoire du développement durable ; il se charge de la restauration des bâtiments, de l’installation d’un système de production d’énergie renouvelable (avec l’aide de l’ADEME, de la Région Bretagne et d’EDF) et d’approvisionnement et de traitement d’eau, de la réfection de la cale et de l’entretien des écosystèmes prairiaux par la fauche des fougères et le contrôle des ronciers. Il y mène aussi la capture d’une population de furets retournés à l’état sauvage qui avaient anéanti les populations d’oiseaux nichant à terre.

soizic_et_david1L’île est alors prête pour un nouveau départ.

En 2006, jeunes mariés, nous sommes sélectionnés suite à un appel à candidature : David, originaire de la Sarthe, (bac agricole et maîtrise en géomorphologie du littoral) et Soizic, originaire de Dunkerque, (éducatrice en milieu marin). Le projet se précise : on y ajoute l’accès contrôlé du public, l’accueil en chambres d’hôtes et un volet de découverte du milieu marin et des énergies renouvelables. Nous décidons de créer une Société Coopérative Ouvrière de Production qui s’appellera « ferme Insulaire de Quéménès »pour gérer ces différentes activités et la fondation Macif nous apporte son soutien pour démarrer au mieux cette entreprise.

Le site de la ferme insulaire de Quéménès

Le « BLOGUE » de Soizic, David et Chloé de Quéménès au jour le jour …

iledequemenesleblogue01.jpg

logo_cel  Propriété du conservatoire

logo_isla logo_reg logo_ademe logo_edf logo_medadd

Soutiens du projet

Londres, vue par les 4° euro |
mariagechflo |
CHAMBRES d'HOTES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | divagations du coq et du ta...
| BOULBY & MOULFY IN NZ 2...
| 19.000 km plus tard