posts du 12 octobre, 2011


Ligneurs du RAZ DE SEIN – EUREDENN – MISTRAL – BROCELIANDE – ZOE – PLUJADUR – ALTAIR – île de Sein – Enez Sun – Raz de Sein – Chaussée de Sein – Ar Men – Phares et Balises – Paul Joly – ciment de Médina-Parker – Béatrice Berge – Thalassa – VELLEDA & BLODWEN – Le Sphinx – Jean Pierre ABRAHAM – Jean Pierre Kerloc’h – Vincent Guigueno – Plogoff & Lescoff – Primelin & Esquibien – Audierne & GWAIEN & Saint Evette – Plogoff – Cléden – Pors Vorlen Porz Vorlen – Bae An Anaon – Yann Arthus-Bertrand – Pors Bestrée – BAIE DES TREPASSES – Cap Sizun – Porz Beztrée – POINTE DU RAZ – POINTE DU VAN – Nicolas & Carla – Lighthouse & Phare de la Vieille – Tévennec – ARMEN – Surf – Penn Ar Bed – Facebook

Ligneurs du RAZ DE SEIN - EUREDENN - MISTRAL - BROCELIANDE - ZOE - PLUJADUR - ALTAIR - île de Sein - Enez Sun - Raz de Sein - Chaussée de Sein - Ar Men - Phares et Balises - Paul Joly - ciment de Médina-Parker - Béatrice Berge - Thalassa - VELLEDA & BLODWEN - Le Sphinx - Jean Pierre ABRAHAM - Jean Pierre Kerloc'h - Vincent Guigueno - Plogoff & Lescoff - Primelin & Esquibien - Audierne & GWAIEN & Saint Evette - Plogoff - Cléden - Pors Vorlen Porz Vorlen - Bae An Anaon - Yann Arthus-Bertrand - Pors Bestrée - BAIE DES TREPASSES - Cap Sizun - Porz Beztrée - POINTE DU RAZ - POINTE DU VAN - Nicolas & Carla - Lighthouse & Phare de la Vieille - Tévennec - ARMEN - Surf - Penn Ar Bed - Facebook dans Ligneur ALTAIR

 dans Ligneur BROCELIANDE

« Les derniers prédateurs » comme ils s’appellent parfois, des passionnés avant tout. Il faut une certaine dose de courage et de maestria pour affronter ces violents courants du Raz de Sein. Là, il ne s’agit pas d’une sortie en mer pour le « fun ». 
C’est leur lot quotidien, pour autant que la mer d’Iroise le veuille bien.

Leur terrain de « jeu »: le Raz de Sein, juste aux pieds de la Pointe du Raz

 dans Ligneur EUREDENN

Devenir ligneur, c’ est avant tout le choix d’un mode de vie en harmonie avec une nature préservée… c’est aussi penser au futur en respectant la ressource…
Le pêcheur ligneur est l’artisan d’une exploitation durable et raisonnée des ressources marines. Un choix fondamental : l’authenticité… 

 dans Ligneur MISTRAL

Le courant de la renverse a forci. Il se met à charrier sardines, chinchards, et maquereaux à foison. Des proies que les bars guettent derrière les têtes de roche.
Dès que cette manne providentielle va passer à leur portée, ils vont se précipiter en meute, tels des loups, en assénant des coups de tête à qui mieux mieux, tuant, asphyxiant ces poissons qui, pour une grande part, vont remonter à la surface pour le plus grand bonheur des cormorans, goélands et autres fous de Bassan. 

Le grand festin va commencer.

 dans Ligneur PLUJADUR

LIGNEURS : UNE PROFESSION A HAUTS RISQUES :

Le ligneur doit traquer le bar dans des endroits difficiles. Il doit trouver le juste équilibre pour évoluer au milieu des courants et de la houle sous la menace des rochers à fleurs de coques.

[source texte: nordsurfcasting]

 dans Phare de la Vieille

Navigateurs hors pair, les ligneurs pêchent et naviguent en même temps dans des conditions de mer parfois très difficiles. Le « bar » se trouve vraiment dans des zones dangereuses… 

 dans Raz de Sein

‎ »LA PECHE A LA TRAINE DE SURFACE »Sans doute la technique la plus spectaculaire : elle consiste à dévidée une longue ligne non lestée dans un secteur exposé à un fort courant, à l’aplomb de roches tout juste submergées servant d’affût à ce formidable carnassier qu’est le bar européen.

C’est la spécialité des pêcheurs du Raz de Sein et d’Ouessant, où chaque seuil submergé est mis à profit pour déployé cette technique. Il leur faut un grand sang froid pour naviguer dans ces secteurs pavés d’écueils, et ils doivent à l’occasion réaliser de véritables prouesses nautiques pour échapper au déferlement soudain d’une vague scélérate. Plus la mer est forte, et plus les perspectives de pêche sont bonnes, amenant parfois les pêcheurs à devoir braver le temps.

Sur la ligne, régulièrement espacés de quelques mètres, des leurres souples nagent dans le courant impétueux, alors que le pêcheur règle la vitesse de son bateau pour maintenir le train de leurres au plus près de la tenue supposée des carnassiers.

C’est aussi une pêche réclamant patience et sérénité, tant le poisson est capricieux, lui qui, après avoir boudé la ligne de longues heures durant, pourrait bien finalement se déchaîner pour une ou heure ou deux, à la faveur d’un changement de temps ou de luminosité.

[source info: Association des Ligneurs de la Pointe de Bretagne ]

DSC00142_02_640pxP

http://video.google.com/videoplay?docid=8677504470085570416

REJOIGNEZ-MOI sur « Facebook »… Actus, Photos, etc …

Londres, vue par les 4° euro |
mariagechflo |
CHAMBRES d'HOTES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | divagations du coq et du ta...
| BOULBY & MOULFY IN NZ 2...
| 19.000 km plus tard