posts dans la catégorie 'Audierne'


GWAIEN – AUDIERNE – CAP SIZUN – ROSE DES VENTS – LE MUGUET – AR VAG – Lapart Bihen – Caprice des flots – ancien ligneur de l’île de Sein – anse de Pouldavid – Paul Milliner – Gardiennage de bateaux FIACRE – systership le Bernard André – chalutier d’Audierne – cabotage – goélette – brick goélette – la Reine des Bruyères – audierne les dundees motorisés – HOSPITALIERS SAUVETEURS BRETONS – Canot de sauvetage Nadault de Buffon – Le patron AUTRET – @JPK – @ John USHANT de KELLER

GWAIEN - AUDIERNE - CAP SIZUN - ROSE DES VENTS - LE MUGUET - AR VAG - Lapart Bihen - Caprice des flots - ancien ligneur de l'île de Sein - anse de Pouldavid - Paul Milliner - Gardiennage de bateaux FIACRE - systership le Bernard André - chalutier d'Audierne - cabotage - goélette - brick goélette - la Reine des Bruyères - audierne les dundees motorisés - HOSPITALIERS SAUVETEURS BRETONS - Canot de sauvetage Nadault de Buffon - Le patron AUTRET - @JPK - @ John USHANT de KELLER dans Audierne 404_001 (2)_640px

_DSC0173_01_640pxP dans Bateaux

_DSC0157_01_640pxP dans CAP SIZUNerie

_DSC0175_01_640pxP dans In Memoriam

DSC_0115_01_640px2P dans Patrimoinerie

DSC_0127 (63)_01_640px2P

DSC_0131_01_640px2P

DSC_0133_01_640px2P

DSC_0144 (80)_01_640px2P

DSC_0172_01_640px2P

DSC_0166_01_640px2P

DSC_0178_01_640px2P

DSC_0223_01_640px2P

DSC_0147_01_640px2P

DSC_0257_01_640px2P

DSC_0109 (45)_01_640px2P

Pêche sardinière – Audierne – Douarnenez – chaloupes – matelot – mousse – novice – cabotage – chasse marée – sardine – Penn sardin – gwaien – cap sizun – Plouhinec – Poulgoazec – Esquibien – Primelin – Plogoff – Lescoff – Beuzec – pointe du raz

Pêche sardinière - Audierne - Douarnenez - chaloupes - matelot - mousse - novice - cabotage - chasse marée - sardine - Penn sardin - gwaien - cap sizun - Plouhinec - Poulgoazec - Esquibien - Primelin - Plogoff - Lescoff - Beuzec - pointe du raz dans Audierne

 dans PECHERIE

Dans les années antérieures à la Révolution, sur une étendue de 75 lieues de côtes, du Conquet au croisic, la pêche de la sardine employait 1500 chaloupes, montées par 6000 matelots ou laboureurs, 1590 mousses, 800 novices. Les presses occupaient 4500 femmes, à raison de trois par bateau. Le transport du poisson se faisait au petit cabotage par 100 chasse-marée de 10 à 15 tx et au long cours par 45 navires de 180 à 200 tx. Il y avait sur cette flottille 2300 matelots, mousses et novices. Ainsi 15190 personnes vivaient en Bretagne directement des pêches de sardine sans parler des industries qui en dépendent.  

La technique de la pêche sardinière a vraisemblablement peu changé depuis les origines jusqu’au début du XXe siècle. Les filets maillants, soutenus par des flotteurs sont mouillés, à l’aviron, bout au vent, à l’arrière des chaloupes. En jetant de l’appât, de part et d’autre du filet, le patron fait monter la sardine vers la surface où elle se maille dans le filet. On se sert généralement de rogue (œufs de poisson), de morue le plus souvent, et il faut d’importantes quantités.  

Les filets, confectionnés par les familles des marins, mesurent 13 brasses de long sur 4,5 et 6 brasses de profondeur. La maille fait 4 à 9 lignes (ce qui donnerait des filets plus profonds à Douarnenez (L=24 m, H= 7 à 11 m) qu’à Lorient (L=25 à 26 m, H=5 à 6 m), en carré (9 à 20 mm), selon la grosseur de la sardine. Elle ne peut être inférieure à 4 lignes. Les filets à maille fine, de début de la saison, font place à des filets de plus grande maille, en fin de saison, pour accompagner l’accroissement de taille des sardines.  

La pêche se pratique du printemps jusqu’au début de l’automne. En é&té, elle a lieu au lever et au coucher du soleil. L’apparition de la sardine dans les eaux côtières est plus précoce au sud qu’au nord et particulièrement tardive en baie de Douarnenez.  

en 1825, on pêche la sardine entre mai et juillet à Audierne, et d’Août à fin Octobre à Douarnenez. L’année suivante, la saison est plus tardive: de mi-juin, mi-juillet à Audierne et jusqu’au 20 Novembre à Douarnenez.  

En 1825-1826, il est fait mention d’une petite pêche d’hiver (décembre) sur une sardine plus grosse mais plus coriace et moins appréciée. En 1832, la pêche d’hiver est de nouveau signalée (novembre à février). Cette sardine d’hiver peut être pressée, mais elle est de mauvaise qualité et déprécie la production principale pressée à partir des sardines d’été et d’automne.  

 

Londres, vue par les 4° euro |
mariagechflo |
CHAMBRES d'HOTES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | divagations du coq et du ta...
| BOULBY & MOULFY IN NZ 2...
| 19.000 km plus tard